production 

les choses [ouverture] + mes belles anciennes compagnes
© 1990 | 2001 gabriel yacoub

d'où me vient cette idée
pourquoi ces différentes
impressions cardiaques
de ces belles compagnes ?
celles qui furent mon elle
quand on parlait de nous

l'une vivait d'amour
et de gymnopédies
de lents silences longs
errances saxicoles
quand la mer se retire
quand le vent est tombé

une autre a pris le voile
enfin son voile à elle
comme d'autres prennent la mer
le maquis le grand large
pour penser à la mort
de moins en moins souvent

elle parlait de lisieux
et des béatitudes
ses pommettes rosées
de roses imaginaires
serrées contre son cœur
débordant des deux mains

celle-ci visitait
les provinces de l'âme
et elle en rapportait
les grives attitudes
des petites glaneuses
a la fin du marché

elle traquait le fortuit
prisait les aléas
et elle avait banni
de son vocabulaire
ces mots qui par hasard
évoquent le destin

mes anciennes compagnes
mes belles fiancées
souvent je m'en rappelle
comme d'un bel été
un été de tempête
de vaisseau chaviré

le mât est en ivoire
et les voiles dorées
la barque est en argent
en argent les cordages
il n'est pas un marin
qui puisse le barrer
 
l’ouverture est le thème central de les choses les plus simples [20], arrangé pour l’occasion par yannick hardouin
ces belles fiancées sortent tout droit de mon imagination
elles m’ont donné l’occasion de mettre en bouche quelques-uns des mots rares qui me sont chers
le dernier couplet provient d’une chanson traditionnelle normande : les gars de senneville

figure aussi sur : yacoub :, the simple things we said

[accordage DGDGCD]
 
retour album
gabrielyacoub.com