production 

le nom des oiseaux
© 2008 g y / yannick hardouin

les doutes et ma paresse
remords pour les chemins que je n’ai pas courus
après tout ce n’est rien
quand je pense aux rameaux que je n’ai pas rompus

je me suis laissé prendre
le temps a fait un peu ce qu’il veut quand il veut
les choses qui s’installent
là où moi je pensais pouvoir me reposer

mais je te promets [dès que j’aurai atteint l’âge]
j’y repenserai [où on choisit d’avoir le temps]
d’apprendre le nom des oiseaux


les trottoirs de la ville
celle qui m’a vu naître et qu’un jour j’ai quittée
je les aimais si fort
pourtant que j’ai laissés sans jamais regretter

les souvenirs à peine
d’une autre vie d’avant le vert le grand vert
du pays qu’on ne voit
qu’en écartant les branches des pauvres ormes clairs

mais je te promets [dès que j’aurai atteint l’âge]
j’y repenserai [où on choisit d’avoir le temps]
d’apprendre le nom des oiseaux


aux jours de mon enfance
visages barbouillés et les règles du jeu
me rappellent souvent
en air léger de cris sauvages et joyeux

j’avais déjà compris
le viron des saisons le rouge avant le vert
patience nécessaire
les instants qu’on oublie pour qu’ils reviennent encore

mais je te promets [dès que j’aurai atteint l’âge]
j’y repenserai [où on choisit d’avoir le temps]
d’apprendre le nom des oiseaux

j’apprendrai le nom des oiseaux
 
g y, chant, guitare, dulcimer
gilles chabenat, vielle à roue
yannick hardouin, basse, chœurs
julien biget, guitare slide, mandoline, glockenspiel
yannick cluseau, percussions
bastien lucas, johan delvarre, chœurs
pierre flandin, christophe pereira, bugles
vincent bellier, tuba
 
retour album
gabrielyacoub.com